• Céline Gaillard

La tristesse

Quelles sont tes croyances au sujet de la tristesse ? Il " faut " aller bien, " je n'y arrive pas ", qu'être triste, c'est être faible, c'est être incapable de..., c'est se lamenter, c'est avoir peur de la dépression, celle qui dure, c'est manquer de courage, c'est être lâche... Dans nos sociétés surmédicalisées, avides de performance, mais aussi de spectacle, d’« animation » joyeuse pour se distraire du réel, cette émotion n’a pas sa place. Des injonctions de l'enfance à l’âge où il convient d’être « sociable », pleurer n’est souvent pas acceptable pour notre famille ou la société. Pourquoi te caches tu quand tu pleures, quand tu étouffes, que ton souffle est court, ton cœur lourd et ta gorge nouée ? Oh toi mélancolie et désespoir, quand tout devient vide, vide de rien, vide et plein de toute cette peine. Cette peine qui éveille solitude et ennui Un vide à apprivoiser, à accueillir, à fertiliser. Tu n'as pas à te cacher, tu n'as pas à avoir honte. Pourquoi tu tiens tant à tenir bon ? Tu as le droit d'être triste ! Tu as le droit de soupirer, d'être accablé ou de pleurer, tu as le droit, oui. La tristesse est une émotion, un mouvement de la vie, un indicateur sur tes besoins. La tristesse te permet de te protéger, de te consoler et d'accepter ce qui n'est plus. Cesse de te trahir ! Arrête de faire mine de sourire et d'être heureux, d’aider les autres sans cesse. Accueille et laisse toi traverser pleinement par cette tristesse, laisse la prendre toute la place dans ton corps et s'exprimer librement. Tout est passager, tout vient et tout s'en va. Accepte cette réalité du moment. Une émotion telle que la tristesse pleinement reconnue, et accueillie cesse de te paralyser, de te faire mal, de s'ankyloser dans ton corps. Aujourd'hui, n'ignore pas ta tristesse, elle est légitime pour toutes les batailles que tu as mené, les pertes, les manques, les absences, les abandons, et les déceptions. Qu'est ce qui est entrain de mourir en toi dans ta vie à ce moment là ? Accepte de perdre les pédales, tes repères et ton armure. Arrête maintenant d'être fort, que cesse la lutte ! Quitte cette image de la perfection, accueille cette impuissance au contrôle. Dis adieu à cette image de soi erronée, et ouvre la porte d'accès à ton être profond pour mieux accueillir la nouvelle version de toi même à venir. AIE CONFIANCE EN TOI, TOUT VA BIEN 💚


0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout